L’offre touristique canadienne sur la scène internationale : des gestes concrets s’imposent.

Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat, met en lumière le potentiel extraordinaire du tourisme comme stratégie de développement
Montréal, le 20 avril 2010

Dans un discours prononcé aujourd'hui devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat A.T. inc., un des plus grands voyagistes au monde et le premier voyagiste réceptif au Canada, a mis en lumière la nécessité de se doter d’une stratégie concertée en matière de tourisme international, alors que la demande pour le Canada continue de s’effriter, malgré le potentiel extraordinaire de la destination.

De 2002 à 2008, le tourisme international a en effet grimpé de quelque 30 % et pratiquement tous les pays ont enregistré une croissance, sauf le Canada, avec une baisse de 15 %. Évoquant l’imposition impromptue d’un visa aux visiteurs mexicains, le fardeau financier imposé à l’industrie par le biais de la structure de financement des aéroports et l’augmentation récente de 50 % de la charge de sécurité pour les voyageurs des vols internationaux, M. Eustache déclarait : « On n’arrive pas à penser tourisme et à agir stratégiquement. Avec notre part de marché en déclin, notre dollar fort et un produit en transition, l’idée d’une stratégie nationale, avec une vision renouvelée et une cohérence accrue, s’impose avec force ».

Citant la Turquie, la Malaisie et le Monténégro, trois pays connaissant un fort développement touristique, M. Eustache a défendu l’idée d’un tourisme basé sur le patrimoine naturel et culturel. Le fondateur de Transat a reconnu le travail considérable accompli à Montréal ces dernières années, tout en affirmant qu’il faut en faire plus, et plus vite : « Il doit pourtant être possible de faire les choses à la fois bien, et plus rapidement » a-t-il dit, faisant notamment référence à une éventuelle liaison ferroviaire entre le centre-ville et l’aéroport. M. Eustache a aussi lancé l’idée de donner au fleuve et à la vallée du St-Laurent la place qui leur revient dans le développement touristique et économique. « La vallée du St-Laurent, de Montréal au golfe, c’est l’épine dorsale de notre offre touristique. On y trouve des paysages et une richesse patrimoniale extraordinaires, souvent mal protégés et sans aucun doute sous-exploités ».

M. Eustache a conclu en déclarant : « Avec le patrimoine dont nous disposons, nous avons tout ce qu’il faut pour que les générations futures prospèrent grâce au tourisme, dans le respect de cet héritage que nous avons en commun. Pour y arriver, il nous faut une stratégie globale, de la cohérence, et des décisions plus rapides ».

À propos de Transat

Transat A.T. inc. est un voyagiste international intégré qui compte plus de 60 pays de destination et qui distribue des produits dans plus de 50 pays. Spécialiste du voyage vacances, Transat est principalement active au Canada et en Europe, de même que dans les Caraïbes, au Mexique et dans le Bassin méditerranéen. Transat, dont le siège social est situé à Montréal, est aussi présente dans le transport aérien, l’hôtellerie, les services à destination et la distribution. (TSX : TRZ.B, TRZ.A)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les cookies utilisés, entre autres, afin d’améliorer votre expérience de navigation et personnaliser le contenu du site internet. Pour plus d’informations et/ou pour paramétrer votre choix sur les cookies, consultez notre Politique de fichiers témoins (cookies).