Transat A.T. inc. annonce son intention de retraiter ses états financiers consolidés et son rapport de gestion de l'exercice 2018

MONTRÉAL, le 27 juin 2019 /CNW Telbec/ -Transat A.T. inc. (« Transat » ou la « Société ») annonce qu'elle devra retraiter ses états financiers consolidés (les « états financiers retraités ») et son rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2018, ainsi que le premier trimestre terminé le 31 janvier 2019 et le deuxième trimestre terminé le 30 avril 2019.

La direction a établi qu'un retraitement des états financiers consolidés initialement déposés pour les périodes indiquées est nécessaire en ce qui a trait à la valeur comptable de la participation ne donnant pas le contrôle de la filiale Trafictours Canada Inc.

La valeur comptable de la participation ne donnant pas le contrôle concerne la filiale Trafictours Canada Inc. et le droit pour l'actionnaire minoritaire d'exiger que la Société achète les actions de Trafictours Canada Inc. qu'il détient à un prix calculé selon une formule préétablie, pouvant être ajusté selon les circonstances, et payable en espèces. La valeur comptable de la participation ne donnant pas le contrôle tient compte de la juste valeur de cette option. L'écart découle de l'application d'une formule différente de celle du contrat pour le calcul du prix de rachat de la participation minoritaire. Par conséquent, le passif attribuable à la participation ne donnant pas le contrôle comptabilisé dans la rubrique « Fournisseurs et autres créditeurs » aux États consolidés de la situation financière est sous-évalué de 25,9 millions $, 23,3 millions $ et 20,3 millions $ aux 31 octobre 2018, 31 janvier 2019 et 30 avril 2019, respectivement. Ces sous-évaluations n'ont aucune incidence sur les États consolidés des résultats de la Société pour les périodes indiquées puisque ces ajustements sont comptabilisés à titre de transactions sur les capitaux propres dans les résultats non distribués.

La Société a l'intention de retraiter ses états financiers consolidés pour l'exercice clos au 31 octobre 2018 antérieurement publiés, ainsi que toutes les notes connexes. L'incidence préliminaire des corrections mentionnées ci-dessus sur les états financiers consolidés de Transat pour les exercices concernés est la suivante :

 

États consolidés de la situation financière pour l'exercice complété le 31 octobre 2018
En milliers de dollars canadiens

       

Poste

Tel que

rapporté

Ajustement

Retraité

(non audité)

PASSIFS

     

Fournisseurs et autres créditeurs

294 021

25 900

319 921

Passifs courants

835 848

25 900

861 748

CAPITAUX PROPRES

599 374

(25 900)

573 474

 

États consolidés de la situation financière pour le trimestre complété le 31 janvier 2019
En milliers de dollars canadiens

       

Poste

Tel que
rapporté

Ajustement

Retraité

(non audité)

PASSIFS

     

Fournisseurs et autres créditeurs

329 275

23 290

352 565

Passifs courants

1 122 070

23 290

1 145 360

CAPITAUX PROPRES

552 475

(23 290)

529 185

 

États consolidés de la situation financière pour le trimestre complété le 30 avril 2019
En milliers de dollars canadiens

       

Poste

Tel que

apporté

Ajustement

Retraité

(non audité)

PASSIFS

     

Fournisseurs et autres créditeurs

343 418

20 251

363 669

Passifs courants

1 000 084

20 251

1 020 335

CAPITAUX PROPRES

557 578

(20 251)

537 327

 

La direction a déterminé que cet écart requiert un retraitement des états financiers consolidés concernés. La Société compte donc déposer au cours des prochaines semaines des états financiers retraités pour les périodes susmentionnées donnant effet aux corrections indiquées ci-dessus, après avoir permis à ses auditeurs externes de compléter les procédés d'audit nécessaires en lien avec la préparation de ces états financiers retraités. Les ajustements présentés demeurent préliminaires et pourraient changer en raison de travaux additionnels effectués dans le cadre de la préparation des états financiers retraités.

Les états financiers consolidés de la Société pour les périodes antérieures au 31 octobre 2017 comportent également la même sous-évaluation de la participation ne donnant pas le contrôle de la filiale Trafictours Canada Inc. Toutefois, la Société est d'avis qu'il n'est pas utile de présenter les montants corrigés pour ces périodes antérieures étant donné les corrections qui seront apportées pour les deux derniers exercices financiers ainsi que les trimestres complétés de l'exercice 2019 en cours.

Mesures financières non normalisées selon les IFRS

Les états financiers sont dressés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Dans le communiqué de presse, la Société présente parfois des mesures financières non normalisées selon les IFRS. Ces mesures n'ont pas de sens prescrit par les IFRS, et il est donc peu probable que l'on puisse les comparer avec des mesures du même type présentées par d'autres émetteurs. Elles ont pour objet d'apporter de l'information supplémentaire et ne devraient pas remplacer d'autres mesures du rendement préparées en vertu des IFRS. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Avertissement en ce qui concerne les déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives à l'égard de la Société à l'effet que les réservations se poursuivront selon les tendances indiquées. En faisant ces déclarations, la Société a supposé que les tendances des réservations et des prix de vente se maintiendront, et que les coûts, les prix du carburant et la valeur du dollar par rapport aux devises étrangères demeureront stables. Si ces hypothèses se révèlent incorrectes, les résultats réels et les faits nouveaux pourront différer considérablement de ceux envisagés dans les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse. Les résultats qui y sont présentés peuvent donc différer sensiblement des résultats réels pour diverses raisons comprenant, sans toutefois s'y limiter, la conjoncture économique, l'évolution de la demande compte tenu de la saisonnalité des opérations, les conditions météorologiques extrêmes, les désastres climatiques ou géologiques, la guerre, l'instabilité politique, le terrorisme réel ou appréhendé, l'éclosion d'épidémies ou de maladies, les préférences des consommateurs et leurs habitudes de consommation, la perception des consommateurs à l'égard de la sécurité des services à destination et de la sécurité aérienne, les tendances démographiques, les perturbations du système de contrôle de la circulation aérienne, le coût des mesures portant sur la protection, la sécurité et l'environnement, la concurrence, la capacité de la Société de préserver et de faire croître sa réputation et sa marque, la disponibilité du financement dans le futur, les fluctuations des prix du carburant et des taux de change et d'intérêt, la dépendance de la Société envers des fournisseurs clés, la disponibilité et la fluctuation des coûts liés à nos aéronefs, les technologies de l'information et les télécommunications, l'évolution de la législation, des développements ou procédures réglementaires défavorables, les litiges en cours et les poursuites intentées par des tiers, la capacité de réduire les coûts d'exploitation, la capacité de la Société d'attirer et de conserver des ressources compétentes, les relations de travail, les négociations des conventions collectives et les conflits de travail, les questions de retraite, le maintien d'une couverture d'assurance à des niveaux et conditions favorables et à un coût acceptable, ainsi que d'autres risques expliqués en détail de temps à autre dans les documents d'information de la Société.

En soi, ces déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent grandement de ceux envisagés dans ces déclarations prospectives. La Société considère que les hypothèses sur lesquelles s'appuient ces déclarations prospectives sont raisonnables, mais le lecteur doit se rappeler que ces hypothèses à l'égard d'événements futurs, dont bon nombre sont indépendants de sa volonté, pourraient se révéler incorrectes, puisqu'elles sont soumises à des risques et à des incertitudes qui touchent ses activités. Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et d'autres éléments, voir le rapport de gestion pour l'exercice terminé le 31 octobre 2018 déposé auprès des commissions de valeurs mobilières canadiennes. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toutes déclarations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, à l'exception de ce qui est exigé par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

www.transat.com

 

SOURCE Transat A.T. Inc.

Médias : Christophe Hennebelle, Vice-président, Ressources humaines et affaires publiques, 514 987-1660, poste 4584; Analystes financiers : Denis Pétrin, Chef de la direction financière, 514 987-1660

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les cookies utilisés, entre autres, afin d’améliorer votre expérience de navigation et personnaliser le contenu du site internet. Pour plus d’informations et/ou pour paramétrer votre choix sur les cookies, consultez notre Politique de fichiers témoins (cookies).