Précisions

Mise en garde quant à l'information circulant sur le Web

Transat avise les journalistes qu'elle ne se porte aucunement garante de l'exactitude et du caractère complet de l'information circulant sur le Web à son sujet, incluant l'information qui porte sur ses filiales, notamment sur des sites comme Wikipedia. La façon dont ces sites sont opérés et la multitude de personnes pouvant modifier l'information affichée ont entraîné, entraînent, et continueront d'entraîner des problèmes de qualité de l'information. Transat affiche sur son site Web des informations de référence et met à la disposition des journalistes un service de presse.

On trouve ci-dessous des mises au point que Transat estime importantes. Il ne faut toutefois pas conclure qu’un article ou reportage absent de cette rubrique ne contient que de l’information exacte et l’entreprise ne s’engage pas à corriger toutes les inexactitudes.

2016-11-01 - Précision au sujet d'un article publié dans Le Devoir

Transat souhaite préciser que certains chiffres que l'on retrouve dans un article publié dans le quotidien Le Devoir du 29 octobre 2016 intitulé Un hiver intense attend les grands voyagistes sont attribués à l'ensemble de l'industrie alors qu'ils auraient dû être attribués uniquement à Transat.

Le journaliste Gérard Bérubé a écrit :  

« Cette lutte est d’autant plus serrée que l’origine des voyageurs est asymétrique à l’échelle canadienne, 80 % de la demande étant concentrée au Québec et en Ontario. Plus en détail, 44 % de ces voyageurs canadiens vers le Sud viennent du Québec, 36 % de l’Ontario. Suivent, loin derrière, l’Alberta (8 %), la Colombie-Britannique (5 %), les provinces de l’Atlantique (3 %) et le reste du Canada (3 %).

Les destinations de prédilection au soleil cette année ? Le Mexique, qui devrait accueillir 33 % des voyageurs canadiens, Cuba (28 %), la République dominicaine (27 %), l’Amérique centrale (6 %), les Caraïbes (3 %) et la Jamaïque (3 %), toujours selon les projections du voyagiste intégré. »

Ces données, tirées de la présentation aux analystes de septembre 2016 préparée par Transat, ne concernent que Transat et non l'industrie de façon générale comme le laisse entendre le journaliste.

À notre demande, le quotidien a publié une précision le 1er novembre 2016 dans ses éditions Web et papier. Nous l’en remercions.

2016-08-30 - Affirmations erronées sur les ondes de CHOI 98,1 Radio X

Lors de l’émission Fillion diffusée à CHOI 98,1 Radio X le jeudi, 25 août dernier, l’animateur a affirmé que la direction d’Air Transat serait en train de chercher dans l’urgence un investisseur afin de vendre la compagnie aérienne et qu’elle pourrait passer aux mains d’intérêts étrangers. Il n’en est rien, et Air Transat n’est pas à vendre. Par ailleurs, en vertu de la Loi sur les transports au Canada, Air Transat A.T. inc., filiale en propriété exclusive de Transat A.T. inc., doit être en mesure, en tout temps, de justifier qu’elle est contrôlée à 75 % par des Canadiens afin de pouvoir détenir les licences requises pour exploiter un service aérien.

2016-07-11 - Affirmation erronée à CTV News Channel

Le matin du 5 juillet 2016 à CTV News Channel, un commentateur économique a établi un lien sans fondement entre la situation financière de Transat et la décision de l’entreprise de vendre ses opérations de voyagiste en France et en Grèce. Au contraire, la santé financière de Transat est bonne, et cette transaction potentielle est motivée par notre désir de nous concentrer sur une croissance rentable dans les Amériques en développant nos activités de voyagiste, de distribution et d’hébergement de même que nos services de transport aérien et notre programme transatlantique. Cette décision est alignée sur le plan stratégique 2015-2017 de l’entreprise.

2016-02-01 - Virus Zika : information erronée Agence QMI

Une dépêche de l’Agence QMI rapporte simultanément des informations contradictoires, affirmant que Transat accepte de rembourser les femmes enceintes qui veulent annuler un voyage vers un pays touché par le virus Zika (ce qui n’est pas le cas), tout en expliquant au contraire que nous acceptons en fait les changements de dates ou de destinations (ce qui est le cas). Le titre de la dépêche parle erronément d’indemnisation.

2016-01-13 - Vente projetée de Transat France – mise au point

Contrairement à l’impression qui peut avoir été donnée le 12 janvier 2016, il n’y a présentement sur la table aucun projet qui supposerait un rachat de Transat France par son équipe de direction.